Chemin de navigation

De la DB àPublic Eye

Pourquoi ce nouveau nom

Agir ici, en Suisse, pour lutter contre les inégalités reste le fil conducteur de notre travail, depuis la rédaction en 1968 du manifeste à l’origine de l’association. Afin de doter notre organisation d’un profil clair et d’une identité forte, l’assemblée générale de la Déclaration de Berne (DB), réunie le 21 mai 2016, a décidé de changer le nom de l’association pour adopter l’emblématique « Public Eye ». Si notre nom change, nos valeurs, nos objectifs et nos méthodes de travail restent les mêmes.

En 1968, un groupe de citoyens et de théologiens progressistes rédigeait la « Déclaration de Berne », un manifeste demandant les « mutations politiques nécessaires » à un développement solidaire. Depuis 48 ans, notre association n’a cessé de se développer : elle est aujourd’hui soutenue par plus de 25 000 membres. Pour renforcer l’impact de son travail, notre organisation doit toutefois évoluer avec son temps. A l’ère d’internet, l’efficacité du travail de communication est l’un des éléments clés de l’influence sur les citoyens, les décideurs politiques et les médias. Le succès d’une campagne est aussi tributaire d’un nom simple, unique et explicite.

Un nouveau nom fidèle à nos valeurs

Nous sommes très attachés au nom « Déclaration de Berne » – ou « la DB » pour les initiés. Pourtant, le Comité, la direction et les membres de l’équipe du secrétariat sont convaincus qu’un changement de nom présente des avantages décisifs. Le nom « Déclaration de Berne » est peu explicite, suscite de fausses associations et ne permet pas de positionner l’organisation comme un acteur unique dans les différentes régions linguistiques. Bien entendu, nos membres et nos donateurs savent qui nous sommes et connaissent les différentes facettes de notre engagement. Mais pour beaucoup, les jeunes en particulier, ce nom est peu évocateur. Or nous devons aussi sensibiliser et mobiliser les jeunes générations, afin de continuer à faire entendre notre voix à l’avenir.

Après avoir étudié plus d’une centaine de propositions différentes, nous sommes arrivés à la conclusion que le nom le plus pertinent était « Public Eye ». Ce nom est lié au « Public Eye on Davos », une action percutante qui a fortement marqué l’organisation, ces 15 dernières années. Il évoque surtout le cœur de notre travail: au nom de nos membres, porter un regard critique sur les agissements irresponsables des entreprises, en demandant plus de transparence et en exigeant le respect des droits humains. En tant que « Public Eye », nous espérons renforcer, depuis la Suisse, notre action pour le respect des droits humains partout dans le monde.

Un moment historique

Notre assemblée générale a accepté la proposition du Comité et de l’équipe du secrétariat de changer le nom de l’association pour « Public Eye ». Nous sommes convaincus que ce changement de nom représente un atout pour notre avenir et qu’il est nécessaire pour renforcer l’impact de notre travail et perpétuer l’héritage du texte fondateur de 1968. Nous tenons à remercier nos membres de nous avoir témoigné leur confiance par un vote favorable, à près de 90 %, lors de l’assemblée générale du 21 mai 2016 – une date qui marquera l’histoire de notre organisation.

Dans l’esprit de la « Déclaration de Berne »

Nous changeons de nom, mais nos objectifs et nos méthodes de travail resteront les mêmes. Nous continuerons de défendre les mêmes valeurs, de travailler sur les mêmes thématiques, avec l’expertise et la détermination qui font la force de l'organisation. Nous n’abandonnons pas le terme « Déclaration » et ferons toujours référence au manifeste d’origine. Dans nos statuts, le nom officiel de l’association a été modifié pour « Public Eye – association fondée sur la Déclaration de Berne ».  Le changement se fera en douceur, de l'assemblée générale de mai à notre campagne de septembre 2016, et nous mentionnerons encore le nom « Déclaration de Berne » durant quelque temps.

Un commentaire ?

Nous sommes conscients que pour les personnes qui suivent de près nos activités, ce changement de nom peut être déroutant. Vous pouvez nous faire part de vos remarques ou questions en écrivant à contact[at]publiceye.ch.