Chemin de navigation

Retour à la page principale

Bujagali: un barrage au coût exorbitant financé par la Banque Mondiale

le 21 novembre 2002

21.11.2002 - Les Ougandais devront payer des centaines de millions de dollars de trop pour leur énergie si le barrage de Bujagali, financé par la Banque Mondiale, voit le jour. Cette information, révélée par la nouvelle étude de l'organisation "The International Rivers Network" (IRN), démontre également l'iniquité du contrat entre le promoteur privé américain chargé de la construction du barrage et le gouvernement ougandais.

Si le barrage voit le jour, l'Ouganda devra faire face à 20-40 millions de dollars de dépenses supplémentaires. "Ce projet représente un sérieux fardeau pour un pays pauvre et fortement endetté tel que l'Ouganda. L'étude démontre clairement que la Banque Mondiale a induit le public en erreur et qu'elle a donné de mauvais conseils au gouvernement ougandais." dit Peter Bosshard, de l'IRN.

La Banque Mondiale accorde un crédit de 250 millions de dollars sur les 520 millions que coûte le projet mammouth. La Suisse est également impliquée, puisqu'en janvier 2002, une garantie de risque à l'exportation a été octroyée à l'entreprise Alstom engagée dans le projet.

Retour à la page principale