Chemin de navigation

Retour à la page principale

Pétition « Non au bradage mondial des services publics » remise aujourd’hui à Berne

le 27 juin 2002

27.06.2002 - A l’occasion du lancement de nouvelles négociations sur les services à l’OMC, la Déclaration de Berne, attac Suisse et cinq syndicats ont remis les pétitions « Non au bradage des services publics » à la chancellerie fédérale. Les signataires de la pétition demandent que les services publics ne soient pas assimilés à des marchandises et ne soient en conséquence pas soumis au règles de l’OMC.

« Lorsque l’éducation, la santé, les transports publics et l’approvisionnement en énergie seront placés sous le contrôle de l’OMC, la Suisse et les pays en développement subiront tous une pression accrue pour ouvrir ces services à des entreprises étrangères» craint Marianne Hochuli de la Déclaration de Berne. De nombreux exemples au Nord comme au Sud montrent que les populations défavorisées n’ont plus accès aux services fondamentaux une fois qu’ils sont transférés en mains privées.

Les négociations de l’Accord Général sur le Commerce des Services de l’OMC souffrent d’un énorme déficit démocratique et ne doivent même plus être avalisées par le Parlement. Les pétitions demandent que les plans de la Suisse en la matière soient débattus publiquement.

Retour à la page principale