Chemin de navigation

Retour à la page principale

Ventes de pesticides en Inde: les géants Syngenta et Bayer violent le code de conduite international de la FAO

Zurich/Lausanne, le 13 octobre 2015

Dans un rapport adressé à un comité d’experts, une coalition d’ONG asiatiques et européennes analysent les pratiques commerciales de Syngenta et Bayer en Inde. Dans la province de Pendjab, ces entreprises distribuent des pesticides dangereux, sans que des conditions d’utilisation sûres ne soient garanties. Elles violent ainsi le Code de conduite sur la gestion des pesticides* et exposent les agriculteurs à des risques sanitaires importants, en toute connaissance de cause. La Déclaration de Berne (DB) et ses partenaires demandent à Syngenta et Bayer de mettre un terme à la vente de ces produits dans de telles conditions.

«Tackling the Accountability Gap» Quelles mesures pour une meilleure mise en œuvre du Code de conduite de la FAO ? Le film réalisé par la coalition.

Le rapport (PDF, 5.6 MB) porte sur six produits* distribués par Syngenta ou Bayer dans la province de Pendjab, deuxième plus grande consommatrice de pesticides en Inde. Les mauvaises pratiques documentées constituent des violations flagrantes et systématiques du Code de conduite de la FAO, que les leaders du secteur se sont pourtant engagés à respecter. Dans tous les cas analysés, l’étiquette et le dépliant du produit présentent des informations lacunaires en matière de risques sanitaires et de consignes de sécurité. Celles-ci sont pour la plupart écrites en hindi, une langue parlée par seulement 8% de la population dans cette région, où le taux d’analphabétisme est également élevé parmi les communautés rurales.

Les entretiens menés avec des paysans montrent aussi que Syngenta et Bayer ne prennent pas les mesures nécessaires pour garantir l’accès aux équipements de protection adéquats et leur utilisation. Mal informés et dans une situation précaire, les agriculteurs sont contraints d’épandre les produits toxiques sans protection. La plupart souffrent d’éruptions cutanées, de nausées et de douleurs oculaires. Si les paysans sont les premiers concernés, la réutilisation à domicile des récipients contenant les pesticides constitue également un risque grave pour les membres de leur famille.

Alors que s’ouvre aujourd’hui en Chine la réunion commune de la FAO et de l’OMS sur la gestion des pesticides, la DB et ses partenaires demandent au comité d’experts chargé de contrôler la mise en œuvre du Code de conduite d’appeler Syngenta et Bayer à interrompre la vente de produits mal étiquetés ou pour lesquels le port de matériel de protection adéquat ne peut pas être garanti. Le comité devrait également se positionner en faveur de l’interdiction d’importer, distribuer, vendre et acheter des «pesticides très dangereux» dans de telles conditions inacceptables, et assurer un contrôle indépendant de l’utilisation des pesticides dans la région de Pendjab. Le rapport fait aussi des propositions concrètes afin d’améliorer la mise en œuvre du Code de conduite, qui n’a jusqu’à présent pas permis de remédier aux nombreuses violations attestées.

Plus d’informations dans le rapport ou auprès de:

Informations complémentaires:

* Le Code de conduite international sur la gestion des pesticides de la FAO établit des standards de sécurité minimaux afin de réduire les risques sanitaires et environnementaux liés à l’utilisation de pesticides. Il couvre différents aspects, telles que les règles relatives à la promotion, l’étiquetage et l’emballage des produits. Publié en collaboration avec l’Organisation mondiale de la Santé, il s’adresse aux gouvernements et aux entreprises.

* Il s’agit de Confidor, Nativo, Larvin et Regent GR de Bayer CropScience, et de Gramoxone (Paraquat) et Matador de Syngenta. A l’exception du Nativo, ces produits contiennent tous des composants actifs classés «très dangereux» par le Pesticide Action Network.

Ad Hoc Monitoring Report: Claims of (non-)adherence by Bayer CropScience and Syngenta to the Code of Conduct Provisions on Labeling, Persona l Protective Equipment, Training, and Monitoring (PDF, 5.6 MB)

— Le rapport complet (96 pages, en anglais) sur les pratiques commerciales de Syngenta et Bayer en Inde, adressé au comité d'experts des chargé de contrôler la mise en œuvre du Code de conduite de la FAO

Case Summary - The facts about pestic ides in Punjab: users speak out (PDF, 492 KB)

— Le résumé du rapport (8 pages, en anglais)

Farmers Testimonies (PDF, 330 KB)

— Témoignages des paysans (en anglais)

Questions and answers (PDF, 250 KB)

— Questions et réponses concernant le rapport

Retour à la page principale