Chemin de navigation

Retour

9'000 fois NON au brevetage de la bière

Tout ce qui touche à la bière nous concerne ! Quelque 9 000 personnes de toute la Suisse ont signé la lettre ouverte à la Conseillère fédérale Simonetta Sommaruga, dans laquelle nous l’invitons à intercéder auprès de l’Office européen des brevets (OEB) à Munich pour une pratique équitable de l’octroi des brevets.

Notre colère à l’égard de l’OEB est grande. Et concernant la bière, il n’est plus temps de s’amuser : depuis que l’Office a accordé aux deux grands brasseurs Carlsberg et Heineken des brevets sur l’orge brassicole, les semences et les processus de brassage associés, un mouvement international s’est créé, les ONG de différentes régions et les buveurs de bières ont protesté côte à côte.

Aujourd'hui à Berne, une délégation de Public Eye, Pro Specie Rara et SWISSAID, accompagnée du conseiller national PDC Alois Gmür, brasseur indépendant, a remis les signatures à l’Institut fédéral de la propriété intellectuelle.

Car les plantes et les animaux issus de méthodes de sélection conventionnelles depuis des siècles, ou alors d’un caprice de la nature, n’appartiennent à personne. Ils forment la base de notre alimentation et ne doivent en aucun cas faire l’objet d’un brevet.

En savoir plus sur notre engagement contre le brevetage du vivant :

Pas de brevets sur les semences 

Retour