Chemin de navigation

Retour

Coca-Cola, négociez un accord équitable avec les Guaranis

La stévia est à la base d'un commerce très lucratif pour les multinationales agroalimentaires. Mais les Guaranis du Paraguay et du Brésil, qui ont découvert les vertus édulcorantes de cette plante et l'utilisent depuis des siècels, ne profitent pas des retombées économiques de ce juteux commerce. Aujourd'hui, ils revendiquent leur droit au partage juste et équitable des bénéfices. Plus de 210 000 personnes ont déjà signé notre pétition pour demander à Coca-Cola de négocier un accord avec les Guaranis. Chaque signature compte : signez et faites signer la pétition !

Public Eye, SumOfUs, France Libertés et Pro Stévia Suisse

En 2015, un rapport de Public Eye dévoilait la face cachée du boom de la stévia. Sans le savoir traditionnel des Guaranis du Paraguay et du Brésil, les édulcorants dérivés de la stévia n’auraient jamais été commercialisés. Pourtant, ces peuples ne touchent pas un centime des bénéfices mirobolants découlant de ce commerce. Aujourd'hui, ils se mobilisent et revendiquent leurs droits. En partenariat avec SumOfUs, France Libertés et Pro Stévia Suisse, nous avons lancé une campagne pour soutenir leurs revendications : nous demandons au géant américain Coca-Cola de mettre un terme à ses pratiques de biopiraterie et de négocier un accord avec les Guaranis.

Signez et faites signer la pétition !

***

En dénonçant la face cachée du boom de la stévia et en stimulant le dialogue entre l’industrie et les peuples autochtones, Public Eye s’engage pour que les droits des Guaranis soient reconnus et respectés. Chaque don renforce notre action et nous permet de faire entendre notre voix pour des multinationales responsables et des relations économiques équitables.

Soutenez notre travail par un don !

 

 

 

Retour