Chemin de navigation

Retour

Gunvor au Congo: pourquoi la Suisse doit agir

Une nouvelle enquête de Public Eye montre comment le quatrième plus grand négociant suisse en matières premières et l'élite au pouvoir s’accaparent les revenus du pétrole en République du Congo, au détriment de la population congolaise.

Public Eye a enquêté sur des contrats très lucratifs obtenus par Gunvor en République du Congo (PDF, 6.4 MB). Cette affaire est emblématique des problèmes qui gangrènent le secteur du négoce. Elle montre une nouvelle fois qu’il est impératif d’adopter des mesures contraignantes pour réguler les activités des négociants. Andreas Missbach, membre de la direction de Public Eye, explique pourquoi la Suisse doit agir.

Nos revendications :

« Gunvor au Congo : un cas emblématique du modèle d'affaires du secteur des matières premières » (PDF, 4.2 MB) - l'analyse de Public Eye (en français, 12 pages) 

La transparence des paiements, condition préalable indispensable pour lutter efficacement contre la malédiction des ressources

La ROHMA, autorité de surveillance des marchés de matières premières : une proposition visionnaire de Public Eye

En savoir plus :

L’histoire en six actes : les aventures de Gunvor au Congo

Retour