Chemin de navigation

Retour

Négociations salariales au Bangladesh

Au Bangladesh, l’industrie textile emploie quelque 2,5 millions de personnes. Depuis janvier 2010, des milliers d’ouvrières et ouvriers protestent dans la rue contre les salaires de misère.

Sous la pression soutenue des protestataires, le gouvernement a proposé une augmentation du salaire minimum légal, qui devrait ainsi passer de 1662.50 taka à 3000 taka. Une mesure totalement insuffisante. A ces nouvelles conditions, les personnes concernées devraient encore travailler 29 heures par jour pour pouvoir joindre les deux bouts (contre 52 heures avec le salaire minimum actuel). Cette augmentation salariale de 80% ne permettrait pas aux employés et employées de vivre dans la dignité. Il en faut donc plus. Selon l’Asian Floor Wage, un salaire de subsistance au Bangladesh représente 10754 taka. Les négociations se poursuivront dans les jours à venir, et une décision définitive est attendue dans les prochaines semaines.

Retour