Chemin de navigation

Retour

Pétition d'Avaaz pour que Benetton indemnise les victimes du Rana Plaza

Dans deux semaines aura lieu la «Fashion week» à Milan. La marque italienne Benetton y sera présente. Bien qu’elle ait reconnu qu’elle se fournissait auprès des ateliers du Rana Plaza, le bâtiment qui s'est effondré au Bangladesh en 2013, Benetton refuse toujours de contribuer au fonds d’indemnisation des victimes. A l'occasion du rendez-vous incontournable de la mode, rappelons à Benetton qu’il est temps de verser aux victimes une indemnisation juste et suffisante!

Le 24 avril 2013, un bâtiment de huit étages abritant plusieurs ateliers textiles s’est effondré au Bangladesh, en seulement 90 secondes. 1138 personnes ont perdu la vie et plus de 2000 ont été blessées dans cette tragédie. Le monde ouvrait les yeux sur les conditions de travail et de sécurité désastreuses dans l’industrie textile.

La marque italienne Benetton a reconnu qu’elle se fournissait auprès des ateliers du Rana Plaza. Pourtant, elle reste la dernière grande marque internationale, dont les relations commerciales avec le Rana Plaza ont été prouvées, qui refuse de contribuer au fonds d’indemnisation des victimes.

Avaaz et la Campagne Clean Clothes (CCC) ont lancé une pétition pour que Benetton assume enfin ses responsabilités et verse des indemnités justes et suffisantes aux victimes. Si la pétition atteint un million de signatures, Avaaz s'est engagé à interpeler Benetton avec un show spectaculaire lors de la «Fashion week» de Milan.

Demandez à Benetton de payer: signez la pétition «Our clothing kills»!

En savoir plus sur l'effondrement du Rana Plaza au Bangladesh

Retour