Chemin de navigation

Retour

Prise de position de la Déclaration de Berne dans le cadre de la procédure de consultation sur la ratification du protocole de Nagoya en Suisse

La Déclaration de Berne (DB) salue la décision de la Suisse de s'atteler à la ratification du Protocole de Nagoya et appuie la proposition de mise en oeuvre du Protocole dans la Loi fédérale sur la protection de la nature et du paysage (LPN).

La Déclaration de Berne (DB) salue la décision de la Suisse de s'atteler à la ratification du Protocole de Nagoya et appuie la proposition de mise en oeuvre du Protocole dans la Loi fédérale sur la protection de la nature et du paysage (LPN).

La DB est cependant d'avis qu'il est nécessaire d'amender de manière ciblée le projet de loi actuel ainsi que le message qui l'accompagne afin de garantir une mise en oeuvre efficace du Protocole de Nagoya.

Les communautés locales et autochtones - qui mettent à disposition les ressources génétiques et les savoirs traditionnels qui y sont liés -, mais aussi la recherche et l'économie suisses ont tout intérêt à ce que la biopiraterie soit efficacement combattue grâce à la mise en oeuvre du Protocole de Nagoya en Suisse.

Une loi qui autoriserait la poursuite de la biopiraterie - tout comme une non ratification du Protocole - serait contre-productive pour toutes les parties; elle serait non seulement contraire à l'équité, mais elle pourrait aussi avoir comme conséquence de rendre nettement plus difficile, voire même de bloquer l'accès des chercheurs et de l'industrie suisses aux ressources génétiques dans d'autres pays.

Retour