Chemin de navigation

Retour

Public Eye dénonce à la justice les activités de Glencore en RDC

En novembre dernier, les Paradise Papers ont montré comment le géant zougois des matières premières a obtenu un rabais significatif sur le prix d’entrée à payer pour exploiter des mines de cuivre et de cobalt très convoitées en République démocratique du Congo (RDC). À la manoeuvre pour le compte de la société suisse : Dan Gertler, un homme d’affaires plutôt sulfureux. Pour Public Eye, il est temps que la justice helvétique clarifie la légalité des transactions menées dans le cadre de cette collaboration.

Public Eye

Auteur: Marc Guéniat

Cet article a été publié dans le numéro 9 du magazine de Public Eye « Les secrets inavoués de Glencore ». En tant que membre de Public Eye, vous recevez cinq fois par an notre magazine qui présente nos dernières enquêtes, des dossiers exclusifs et des éclairages sur des thèmes d’actualité. Chaque numéro peut être commandé gratuitement via le shop en ligne.

Retour