Chemin de navigation

Retour

Roche contre Public Eye: la patiente égyptienne a porté plainte sans le vouloir

Comme le révélait Public Eye en 2016, les géants de l’industrie pharmaceutique profitent de la vulnérabilité des patients pour délocaliser leurs tests de médicaments en Égypte. La multinationale bâloise Roche n’a pas hésité à instrumentaliser une participante à l’un de ses essais cliniques pour intenter, en son nom, une action en justice contre Public Eye. Récit d’une procédure absurde.

Auteur: Alice Kohli

Cet article a été publié dans Public Eye - Le magazine n°6 (juin 2017), dans lequel nous consacrons une série d'articles à « la loi des pharmas » :

En tant que membre de Public Eye, vous recevez cinq fois par an notre magazine qui présente nos dernières enquêtes, des dossiers exclusifs et des éclairages sur des thèmes d’actualité. Chaque numéro peut être commandé gratuitement via le shop en ligne.

En savoir plus sur nos enquêtes portant sur la délocalisation de tests de médicaments

Retour