Chemin de navigation

Shop

Public Eye - Le magazine n°8 - novembre 2017

Le dangereux pesticide paraquat est interdit depuis longtemps en Suisse et dans plus de cinquante pays. Mais là où il est encore autorisé, le leader Syngenta et ses concurrents continuent de s’enrichir au détriment de la santé des populations locales. Nous sommes allés à la rencontre d'agriculteurs et agricultrices des Philippines qui ont épandu du paraquat pendant des années sans y avoir été formé·e·s, et avec un équipement de protection rudimentaire et nettement insuffisant. Nous nous intéressons aussi au cas du Brésil, qui vient de décider d’interdire le paraquat après une période transitoire de trois ans, au cours de laquelle le lobby de l’agro-industrie va assurément tout faire pour tenter de convaincre les autorités de revenir sur leur décision.

À lire également dans ce numéro : Les fonds du clan Moubarak bloqués sur des comptes suisses pourraient bientôt revenir à leurs détenteurs.

Entretien avec le réalisateur Milo Rau sur son docu-fiction Le Tribunal sur le Congo qui dénonce le manque de sensibilité des milieux politiques face aux injustices.

Consultez l'aperçu en ligne

Adhérez à Public Eye : en tant que membre (dès 75 francs par an), vous recevrez cinq fois par année notre magazine qui présente nos dernières enquêtes, des dossiers exclusifs et des éclairages sur des thèmes d’actualité.

Montant fr. 0.00