Chemin de navigation

Shop

Rapport: Failed recovery

How Switzerland released the funds of a famous Egyptian crony (PDF, 4.0 MB)

Rapport publié en octobre 2017 par Public Eye et son partenaire égyptien EIPR. Disponible en anglais et en arabe.

Dans la foulée du Printemps arabe de 2011, la Suisse a bloqué plus de 700 millions de francs appartenant au clan Moubarak. Une partie de ces fonds appartiennent aux fils de l’ancien Raïs ou à l’un de ses proches, l’homme d’affaires Hussein Salem. En dépit des énormes attentes de la population égyptienne, la saisie des fonds s’avère difficile et six ans plus tard, leur restitution semble improbable. En décembre 2016, les autorités helvétiques ont libéré un quart des fonds égyptiens. A la fin de l’été 2017, le Ministère public de la Confédération a mis un terme aux procédures d’entraide ouvertes avec l’Egypte, sans que celles-ci n’aient donné de résultats.

A la lumière de nouveaux éléments, ce rapport lève le voile entourant le dégel des fonds égyptiens intervenu en 2016. Il reconstitue pour la première fois l’histoire des fonds Moubarak en Suisse et permet de tirer des leçons politiques de cette affaire emblématique. A ce titre, cette étude de cas documente les difficultés de la restitution d’avoirs illicites.

Montant fr. 8.00