Chemin de navigation

Shop

Rapport: Gunvor au Congo

Pétrole, cash et détournements: les aventures d’un négociant suisse à Brazzaville (PDF, 6.4 MB)

Plongeon dans les eaux troubles du négoce des matières premières, cette enquête relate les affaires de Gunvor en République du Congo. Cette société genevoise longtemps spécialisée dans la commercialisation du pétrole russe a tenté de se diversifier dès la fin des années 2000 en s'approvisionnant en Afrique. Pour se ménager une place au Congo - un marché convoité et risqué - le quatrième négociant de pétrole du monde a su jouer la carte de sa proximité avec le Kremlin, au moment où il réfutait publiquement de tels liens. En 2011, Gunvor décroche le graal en obtenant un très profitable contrat de burt de la compagnie pétrolière nationale du Congo. La société genevoise octroie aussi des prêts qui alimentent l'État, en violation des engagements internationaux conclus par Brazzaville. La firme n'hésite pas à recourir aux services d'intermédiaires au profil douteux. Deux d'entre eux ont été copieusement rémunérés et leurs comptes bancaires suisses bloqués par la justice.

Ce rapport documente également la réaction de Gunvor lorsque l'affaire a été révélée. La société a alors accablé un ancien employé, accusé d'avoir agi à son insu et à son détriment. Sur la base d'informations exclusives, Public Eye peut démontrer que des affaires problématiques ont continué à être pratiquées bien après. Emblématique du rôle des négociants dans la malédiction des ressources, ce cas dévoile les conséquences de l'absence de régulation de ce secteur. Il montre enfin que les arguments utilisés pour s'opposer à un encadrement plus stric du négoce ne correspondent pas à la réalité.

Téléchargez le rapport ici (PDF, 6.4 MB).

Egalement disponible en anglais.

Le rapport peut être commandé gratuitement en service de presse à l'adresse contact[at]publiceye.ch.

 

 

 

Montant fr. 12.00 (Prix membre) fr. 6.00