L’exploitation, c’est pas notre style!

Les enseignes de la mode promettent depuis des années de s’engager pour le versement d’un salaire vital sur leur chaîne d’approvisionnement. Pourtant, les salaires de misère restent la règle dans l’industrie textile mondiale. Aidez-nous à mettre les entreprises textiles sous pression.

Notre message: l’exploitation, pas notre style!

Nombre de demandes envoyées aux marques:

195452

Interpellez les grandes marques!

En un clic, écrivez à huit enseignes très présentes en Suisse: C&A, Calida Group, H&M, Strellson, Tally Weijl, Triumph, Zalando et Zara.

Plus d'informations

  • Le contexte

    A travers le monde, 60 à 75 millions de personnes travaillent dans l’industrie du vêtement ou de la chaussure, jusqu’à 80 heures par semaines, dans des conditions précaires et pour des salaires de misère. Les enseignes de la mode promettent depuis des années de s’engager pour le versement d’un salaire vital sur leur chaîne d’approvisionnement. Pourtant, la nouvelle évaluation des entreprises publiée en septembre 2019 par Public Eye montre qu’elles ne sont toujours pas passées de la parole aux actes.

    Face à cette inaction intolérable, Public Eye lance une grande campagne pour exiger davantage de transparence et un salaire vital dans l'industrie vestimentaire. Nous vous inviter à exprimer votre insatisfaction en envoyant le message ci-dessus à huit enseignes de la mode basées en Suisse ou très présentes sur le marché helvétique. Le but de cette démarche: transmettre à leurs services clientèle des milliers, voire des dizaines de milliers de messages leur demandant de prendre des mesures concrètes pour que l'ensemble des ouvrières et des ouvriers qui fabriquent leurs vêtements perçoivent enfin un salaire suffisant pour vivre.

    Avec votre aide, nous voulons déclencher une véritable avalanche de réclamations sur les grandes marques pour les pousser à agir!

    Merci de contribuer au mouvement pour une mode plus éthique: écrivez aux marques, parlez de la campagne autour de vous et invitez vos contacts à participer à leur tour. Ensemble, nous pouvons faire une différence!

Protection des données

Découvrez quelles entreprises ont réagi, comment, et ce que nous leur avons répondu.