Chemin de navigation

L'Accord sur l'agriculture de l'OMC (AsA: Accord sur l'agriculture) vise à améliorer l’accès au marché des produits agricoles et à réduire les mesures internes de soutien ainsi que les subventions à l'exportation. L’objectif global de l’élargissement du commerce des produits agricoles est entièrement axé sur une agriculture orientée vers l’exportation.

L’AsA est entré en vigueur en 1995. L’accord montre que le Nord n’est pas disposé à reconnaître les besoins et les problèmes spécifiques de l’agriculture dans le Sud. Ainsi, l’accord tient peu compte de la fonction centrale  économique et sociale que revêt le secteur agricole pour le développement d’un pays.

Alors que l’entrée en vigueur de l’AsA réduisait la marge de manœuvre des pays en développement pour mener une politique agricole autonome, de nombreux avantages qui leur avaient été promis n’ont pas été accordés. Ceci est principalement dû au fait que les pays industrialisés se sont défendus jusqu’à présent avec succès contre la réduction substantielle de leurs subventions à l’exportation – grâce auxquelles ils écoulent leurs produits excédentaires  sur le marché mondial en pratiquant des prix de dumping, au détriment des pays du Sud.

Revendications de Public Eye

Public Eye exige une réforme fondamentale des règles du commerce international des produits agricoles. Celles-ci doivent accorder  à chaque état la marge de manœuvre nécessaire et tendre vers les fondamentaux suivants :

  • Droit à l'alimentation;
  • Garantie du minimum vital pour les petits agriculteurs et agricultrices;
  • Méthodes de production durables et adaptées à la situation locale.