Chemin de navigation

Evaluation des entreprises chocolat 2013

Public Eye Campagne Chocolat (2013)

Les fabricants suisses de chocolat produisent toujours dans des conditions indignes. Découvrez ici les problèmes liés à ce secteur et le degré d'engagement des entreprises suisses pour une production équitable:

Public Eye avait déjà réalisé une enquête analogue en 2009 et 2010. L'enquête de 2012 est plus détaillée et prend en considération le cadre de référence des Nations Unies pour l'économie et les droits humains. Elle Porte sur 19 entreprises au lieu de 18.

Toutes les entreprises ont été évaluées selon les critères suivants:

  • Traçabilité du cacao (matière première) dans la chaîne d’approvisionnement et analyse des risques de violations des droits humains  et des droits du travail potentielles et effectives dans la chaîne d’approvisionnement.
  • Stratégie et mesures prises contre les violations des droits humains potentielles et effectives ainsi que pour l’amélioration des conditions dans les plantations de cacao.
  • Vérification et normes.
  • Transparence et communication.

La procédure et les questions détaillées sont expliquées ici de manière plus complète (PDF, 2.4 MB).

Les entreprises évaluées de A à Z

Les entreprises évaluées de A à Z

Les diagrammes en toile d'araignée montrent comment l'entreprise a été évaluée pour chacun des critères déterminés. La taille de la zone colorée sur le diagramme est proportionnelle à l'engagement de la firme dans ce domaine. Sous les diagrammes, vous trouverez des informations détaillées sur l'évaluation. Certaines entreprises ont refusé de répondre à notre questionnaire; c'est pourquoi aucun diagramme n'a pu être fait.

Le profil des entreprises est optimisé pour des écrans avec une résolution de minimum 768 à 1024 pixels.

Public Eye exige des entreprises de chocolat suisses:

  • qu'elles fassent preuve de transparence dans leur chaîne de valeur ajoutée en simplifiant le circuit commercial et en effectuant des contrôles;
  • qu'elles investissent dans des mesures pour réduire le travail des enfants et améliorer les conditions de travail dans les plantations de cacao ainsi que les conditions de vie des producteurs;
  • qu'elles garantissent le paiement d'un prix stable qui permette aux paysans et aux paysannes de vivre dans des conditions décentes