Chemin de navigation

Public Eye s’engage pour un système financier respectueux des droits humains et de l’environnement.

En finançant indirectement des projets d’envergure risqués, les grandes banques se rendent complices de violations des droits humains et participent à la destruction de l’environnement. Par ses enquêtes, son travail de lobbying et ses campagnes, Public Eye demande que les grandes banques suisses Crédit Suisse et UBS intègrent les Principes directeurs de l'ONU relatifs aux entreprises et aux droits de l'homme dans leurs modèles d’affaires.

En rendant l’opinion publique attentive aux activités problématiques des banques, nous permettons à chaque personne de choisir sa banque en fonction des pratiques de celle-ci.

Public Eye a contribué à fonder la Banque Alternative Suisse, qui ne cherche pas à maximiser ses profits, mais à promouvoir des projets socialement et écologiquement viables.

Depuis les années 1990, Public Eye sensibilise les consommateurs et consommatrices aux placements d’argent responsables par des publications sur le sujet. Le guide pratique « Argent responsable », édité par la Déclaration de Berne (aujourd'hui Public Eye) et la Fédération fomande des consommateurs, présente des pistes pour investir de manière éthique, écologique et sociale.