Le 19h30, RTS 1 - En Colombie, une bataille coriace se joue autour d'un brevet de Novartis

La Colombie devrait bientôt donner sa décision concernant la déclaration d'intérêt public du Glivec, l'anti-cancéreux de Novartis. Une décision qui permettrait d'ouvrir le marché aux génériques et d'alléger la facture sociale. Le Grand format du 19h30 diffusé sur la RTS le 27 mars 2016.

En 2012, Novartis a obtenu un brevet en Colombie pour son anticancéreux Glivec. Alors que la Colombie doit faire face à d’importants défis en matière de santé, cette décision a provoqué une forte augmentation des dépenses publiques. Selon Francisco Rossi, de l'institut de surveillance du marché des médicaments  IFARMA à Bogotá:

Le surplus engendré par le Glivec sur le système de santé, pour une seule année, est estimé à 12 millions de dollars.

Pour y remédier, des organisations de la société civile colombienne ont déposé, en novembre 2014, une requête officielle demandant au Ministère de la santé de déclarer l’accès au Glivec d’intérêt public. Si cette requête est acceptée, elle ouvrira la voie à l’octroi d’une licence obligatoire, autorisant le retour sur le marché de médicaments génériques. Cette disposition est prévue par l'Accord ADPIC, développé par l'OMC. Selon Patrick Durisch, responsable du programme santé à la DB,

Ce mécanisme est à portée de main, mais peu utilisé en raisons de pressions politico-économiques énormes.

En août 2015, la DB et ses partenaires dénonçaient en particulier la pression exercée par les autorités suisses, volant au secours de Novartis dans une lettre officielle. Depuis, le Ministère de la santé colombien tarde à rendre une décision. Le 27 février 2016, un comité technique mandaté par les autorités colombiennes a pourtant émis un avis favorable.

Pourquoi Novartis‬ défend bec et ongles son brevet alors que la Colombie n’est pas un marché majeur et que son médicament est déjà largement rentabilisé? Patrick Durisch explique cet acharnement par...

la crainte que la décision colombienne ne crée une brèche pour remettre en cause le modèle d’affaires de l’industrie pharmaceutique.

Revoir les sujets diffusés par la RTS les 27 et 28 mars 2016:

En savoir plus:

  • Notre dossier Brevets et accès aux médicaments

Le Grand format du 19h30, diffusé sur la RTS le 27 mars 2016