Agir ici pour un monde plus juste

La Déclaration de Berne devient Public Eye

A propos de Public Eye

Article principal

 — Lausanne/Zurich

Une enquête de Public Eye (anciennement Déclaration de Berne) révèle que des essais cliniques menés en Egypte par les multinationales pharmaceutiques ne respectent pas les règles éthiques internationales, lesquelles exigent que les tests réalisés dans des contextes de vulnérabilité profitent à la population locale. Un médicament sur trois testé en Egypte n’y est pas homologué. Les traitements anticancéreux restent par ailleurs hors de portée financière des patients égyptiens, pour qui participer à un essai clinique représente souvent le seul espoir de traitement. Les géants bâlois Roche et Novartis, très actifs en Egypte, n’assument pas leur devoir de diligence en matière de respect du droit à la santé. 

AGENDA

 — Public Eye (anciennement la Déclaration de Berne) organise, en collaboration avec Health Action International (HAI), une conférence publique sur le thème des essais cliniques de médicaments. Cette conférence (en anglais) aura lieu à la Salle communale du Môle à Genève. 

A la une

 — Marc Guéniat revient sur le rôle de Trafigura dans la catastrophe écologique et sanitaire du Probo Koala, qui avait causé la mort de 17 personnes en 2006. 

 — Le « Made in Europe » est perçu comme une garantie de qualité et de bonnes conditions de travail. Plusieurs enquêtes publiées par Public Eye (anciennement Déclaration de Berne) et ses partenaires internationaux dévoilent l’envers du décor de l’industrie de la chaussure, des tanneries de Toscane aux usines d’Europe de l’Est. En Slovaquie ou en Pologne, des dizaines de milliers d’ouvrières 

 — C’est avec une action haute en couleurs que plus de 800 000 signatures récoltées contre le brevetage des plantes et des animaux ont été remises, aujourd’hui à Munich, au président du conseil d'administration de l'Organisation européenne des brevets. A grand renfort de fruits et de légumes, des citoyens et citoyennes ont protesté contre le nombre croissant de brevets accordés sur des plantes 

 — Une délégation malaisienne ainsi que des organisations d’agriculteurs, de protection des consommateurs, de développement, de l’environnement et des droits de l’homme ont remis aujourd’hui au 

 — A Londres, plus de quarante Etats ont publié aujourd’hui une déclaration commune à l’issue du premier sommet anti-corruption organisé par le gouvernement britannique. Celle-ci propose trente-quatre 

 — Une opposition conjointe a été déposée aujourd’hui auprès de l’Office européen des brevets (OEB) contre un brevet du géant bâlois de l’agrochimie portant sur des tomates. Quelque 65 000 personnes de 

 — Tant Novartis que les autorités helvétiques n’ont pas ménagé leurs efforts pour tenter de dissuader la Colombie de déclarer le Glivec d’intérêt public et d’émettre une licence obligatoire*. En dépit 

 — Une année après son lancement, l’initiative pour des multinationales responsables a recueilli le nombre de signatures nécessaire à son aboutissement. Cela prouve que les Suisses et Suissesses sont 

 — La Suisse s’apprête à restituer au Nigéria 321 millions de dollars confisqués au clan de l’ex-dictateur Sani Abacha. Dans une lettre ouverte, des ONG helvétiques et nigérianes demandent aux autorités 

Shop