Stévia: un cas flagrant de biopiraterie

Les Guaranis revendiquent leur droit au partage des bénéfices

Toute l'histoire

Article principal

 — Berne

Swiss Textiles, l’association de l’industrie suisse du textile et de l’habillement, et la Campagne Clean Clothes (CCC), coordonnée en Suisse par Public Eye, critiquent la proposition publiée jeudi par le Conseil fédéral concernant la révision du droit des marchés publics. Dans ce projet de loi, l’orientation en faveur d’achats durables n’est ni suffisamment concrétisée ni prise en compte de manière systématique. Lors d’une conférence de presse commune, aujourd’hui à Berne, les deux organisations ont demandé la prise en compte de critères sociaux et écologiques dans la procédure d’adjudication, ainsi que le contrôle du respect de ces critères. 

A LA UNE

 — Publié en septembre 2016, le rapport du panel des Nations Unies sur l’accès aux médicaments montre comment les droits de propriété intellectuelle, tels qu’ils sont appliqués aujourd’hui, entravent la réalisation du droit à la santé. L’ancienne présidente de la Confédération Ruth Dreifuss a codirigé ce groupe d’experts. Elle nous parle de cette problématique controversée et de la nécessité d’agir. 

Newsletter

 — Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir une à deux fois par mois les dernières nouvelles concernant notre travail et nos campagnes. 

 — Un rapport publié aujourd’hui met en lumière les conditions de travail déplorables dans l’industrie textile florissante du Myanmar, qui produit notamment pour de grandes marques européennes comme C&A et H&M. L’étude que le centre néerlandais de recherche sur les multinationales (SOMO), partenaire de Public Eye, a réalisée en collaboration avec des ONG du Myanmar, dénonce les salaires de misère et 

 — En rejetant l’initiative pour des multinationales responsables, le Conseil fédéral rate l’opportunité de s’attaquer sérieusement aux importants défis dans le domaine des entreprises et des droits humains. L’initiative pour des multinationales responsables demande que les multinationales suisses respectent les droits humains et l’environnement. 

 — Lors d’une rencontre convoquée par le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) à Abuja, au Nigéria, un pas important a été fait pour améliorer la qualité des carburants en Afrique de 

 — Le Conseil fédéral refuse d’améliorer la transparence dans le secteur des matières premières. Son message sur la révision du droit de la société anonyme, présenté aujourd’hui au Parlement, exempte 

 — Les Guaranis qui ont découvert les propriétés édulcorantes de la stévia ne profitent pas de ses retombées commerciales, contrairement à ce qu’exigent la Convention sur la diversité biologique et le 

 — Près de 20'000 personnes ont signé la pétition demandant à Trafigura de s’engager à ne vendre que des carburants conformes aux normes européennes partout dans le monde. Public Eye a remis aujourd’hui 

 — La Commission européenne a affirmé hier que les plantes et les animaux obtenus de manière conventionnelle ne sont pas brevetables. Cet avis tant attendu s’inscrit en totale contradiction avec les 

 — L’initiative pour des multinationales responsables a été déposée avec 120 000 signatures. Elle est portée par 80 organisations de la société civile partageant la même vision : la qualité suisse doit 

Shop