Le Temps – Marc Guéniat, responsable Enquêtes, fait le point sur la campagne «Dirty Diesel»

Après la remise d'un conteneur rempli d'air pollué et de près de 20 000 signatures aux bureaux de Trafigura à Genève, Marc Guéniat, l'un des auteurs du rapport « Dirty Diesel », fait le point. Un impact médiatique sans précédent, des discussions en cours à Amsterdam pour que la ville ne se rende plus complice du modèle d’affaires illégitime des négociants, et surtout, un premier grand succès pour Public Eye et ses partenaires ouest-africains : le renforcement significatif des normes sur la teneur en soufre autorisée dans le diesel importé au Ghana.

L’ONG Public Eye a déposé lundi matin un conteneur rempli d’air pollué provenant d’Afrique devant le siège de Trafigura à Genève. Nouveau chapitre de la campagne que mène l’ex-Déclaration de Berne. Lire l’article en entier…

En savoir plus:

Notre communiqué de presse du 7 novembre 2016 : « Dirty Diesel : Trafigura continuera de vendre des carburants toxiques »