Un cocktail fatal de pesticides

Dans le district indien de Yavatmal, des centaines d'agriculteurs ont été empoisonnés entre juillet et octobre 2017. Plus de vingt personnes ont trouvé la mort. En cause: des cocktails de pesticides extrêmement dangereux, parmi lesquels le Polo, un insecticide exporté par Syngenta depuis la Suisse, où il est interdit. Comment a-t-on pu en arriver là ? Et quelle est la responsabilité du géant bâlois dans cette tragédie ? Pour tenter de répondre à ces questions, nous nous sommes rendus dans plusieurs villages de Yavatmal.

À lire également dans ce numéro:

  • Un poison venu du ciel : Autre continent, même entreprise. Après l'épandage par avion d'un pesticide de Syngenta sur une école, les victimes attendent toujours réparation.
  • Forte mobilisation pour des prix abordables : Plus de 33 000 personnes soutiennent la campagne de Public Eye et demandent au Conseil fédéral de prendre des mesures contre les prix exorbitants des nouveaux traitements.
  • «Dirty Diesel»: Les Pays-Bas confirment les résultats de notre rapport sur l'implication des négociants suisses dans la production de carburants toxiques destinés à l'Afrique.

À lire également: