Dix étapes sur la voie du salaire vital

© Ankur Ahuja
L’Asia Floor Wage Campaign propose dix étapes pour mettre en œuvre le versement d’un salaire vital. Comme toutes les étapes sont interdépendantes, des progrès doivent être réalisés en parallèle sur tous les plans.

L’entreprise doit :

  1. s’engager à verser un salaire vital (en le mentionnant dans son code de conduite );
  2. garantir la liberté syndicale sur toute sa chaîne de production et encourager activement la collaboration avec les syndicats dans les pays de production, de sorte que les ouvriers et ouvrières puissent s’organiser librement ainsi que défendre et revendiquer leurs droits ;
  3. entrer en dialogue direct avec les syndicats et les ONG de défense des droits du travail ;
  4. s'engager publiquement en faveur d'un référentiel de salaire vital ;
  5. adapter ses politiques d’achat (y compris la structure de prix) pour permettre le paiement d’un salaire vital ;
  6. mener des programmes pilotes destinés à augmenter les salaires, en collaboration avec les fournisseurs, les syndicats et les organisations de défense des droits du travail ;
  7. soutenir publiquement les revendications des ouvriers et ouvrières, des syndicats et des ONG en faveur d'une hausse des salaires minimum pour que ceux-ci correspondent au salaire vital, et se positionner clairement face aux gouvernements des pays producteurs en faveur d'un salaire vital en garantissant que la mise en œuvre d’un tel salaire ne conduira pas à une délocalisation de la production ;
  8. communiquer de manière transparente et publique les informations relatives aux activités de l’entreprise et à la chaîne de production, ainsi que les démarches entreprises pour garantir le versement d’un salaire vital ;
  9. adhérer à une initiative de vérification multipartite crédible et faire participer activement la société civile (organisations non gouvernementales, syndicats) lors des contrôles effectués dans les usines ;
  10. élaborer et publier un plan de mise en œuvre visant le versement d’un salaire vital dans leur chaîne de production (avec dates clés et calendrier).

Le versement d’un salaire vital ne dépend pas des prix, mais de la volonté politique des grandes marques. Quelques centimes suffisent pour faire la différence dans les pays producteurs.