Pas de rabais secrets pour la pharma!

Les profits astronomiques réalisés par la pharma sur les médicaments contribuent à l’explosion des coûts de la santé. Il est urgent d'imposer plus de transparence et de mettre un terme aux rabais secrets négociés entre le gouvernement et l'industrie.

Signez notre lettre ouverte adressée aux 40 parlementaires qui ont des contacts directs avec des assurances-maladies ou l’industrie pharmaceutique!

Madame, Monsieur,

Le Conseil fédéral veut ancrer dans la loi sur l’assurance-maladie les rabais secrets négociés avec l’industrie pharmaceutique pour les nouveaux médicaments. La population ne devrait plus rien savoir de ces discussions, même si c’est elle qui paie au final les prix ainsi négociés.

Les prix des médicaments fixés par la pharma ne sont aucunement justifiés par ses investissements dans la recherche et le développement. Selon une estimation inédite de Public Eye, les sociétés pharmaceutiques réalisent des marges de profit astronomiques sur des médicaments anticancéreux très onéreux: jusqu’à 90% du prix de vente!

Les médicaments représentent un quart des coûts de l’assurance obligatoire des soins. Pour lutter contre l’explosion des coûts de la santé, la transparence est essentielle. Vous avez des liens directs avec des caisses-maladies et/ou l’industrie pharmaceutique. Nous vous prions de les utiliser pour nous, les assuré·e·s, en empêchant que des rabais secrets pour la pharma ne soient ancrés dans la loi.

Meilleures salutations.

Nombre de personnes ayant signé la lettre ouverte jusqu'ici: 

9084

Nous enverrons aux 40 parlementaires la lettre ouverte ainsi que les noms des signataires. Nous ne communiquerons aucune adresse e-mail. En savoir plus sur le choix des 40 parlementaires.

Notre enquête Jusqu'à 90% de marges sur les anticancéreux!