La Campagne Clean Clothes

© GMB, Akash / Panos
La Campagne Clean Clothes (CCC) est un réseau international d'organisations de défense des droits humains, des droits des femmes et des droits du travail ainsi que de syndicats, qui s'engage pour l'amélioration des conditions de travail dans l'industrie textile.

Depuis sa fondation en 1989 aux Pays-Bas, le réseau de la CCC s'est largement développé. D'un mouvement ancré en Europe avec des partenaires dans les pays de production, il est devenu un véritable réseau mondial, qui rétablit non seulement le lien entre les consommateurs/consommatrices et les travailleurs/travailleuses des usines textiles, mais favorise également la mise en relation solidaire des employé·e·s de la chaîne d'approvisionnement des entreprises textiles.

Le réseau de la CCC est aujourd'hui formé de plus de 250 organisations d'Europe et d'Asie qui s'engagent en fonction de leur taille et de leurs moyens pour expliquer les pratiques de production, faire pression sur les gouvernements et les entreprises et mener des actions de lobbying politique. Elles cherchent ainsi à mettre les entreprises textiles face à leur responsabilité sociale et à améliorer les conditions de travail dans les usines textiles. Différentes plateformes constituent des coalitions régionales pour adresser à l'échelle internationale les problèmes d'une industrie mondialisée.

La CCC Suisse

La CCC Suisse a été fondée en 1999 par Public Eye, Pain pour le prochain et Action de Carême. Elle est dirigée par ces associations jusqu'au début de 2003. Depuis, Public Eye coordonne la CCC Suisse, dont les principes sont également soutenus par les organisations et syndicats suivants :

Les quatre principaux domaines de travail de la CCC 

Plus d'informations

  • Information et sensibilisation

    Nous informons et sensibilisons au sujet des conditions de production dans l’industrie de la mode. Dans ce but, nous évaluons les entreprises, et faisons des enquêtes ainsi que des recherches dans les pays de production et traitons toutes ces informations. Nous invitons des personnes tout âge à s’engager et à prendre des décisions d'achat sur la base des informations reçues et en pleine conscience.

  • Responsabilité des entreprises

    Nous exigeons que les entreprises assument leurs responsabilités et s’engagent pour améliorer les conditions de travail dans les usines. Dans ce but, nous établissons un dialogue avec des entreprises et nous menons aussi des campagnes publiques. Avec l’aide de nos soutiens et de personnes engagées, nous faisons pression sur les entreprises pour qu’elles changent leur politique commerciale. Au cours de nos nombreuses années de travail en tant que réseau spécialisé, nous avons acquis un expérience considérable, et nous mettons nos compétences à la disposition de l’industrie et des organisations internationales.

  • Appels urgents

    Tout le travail du réseau de la CCC se fonde sur les contacts étroits avec les organisations et les syndicats dans les pays de production. Le réseau permet de donner l’alerte, en cas de violation des droits humains ou des droits des travailleurs et travailleuses dans les usines. Nous soutenons directement nos partenaires locaux et les ouvriers et ouvrières en amenant leurs revendications devant le siège des entreprises concernées, en faisant connaître ces revendications, en entrant en contact avec les ambassades ou en essayant, au moyen d’actions de protestation, de réunir les gouvernements, les entreprises et les syndicats autour de la table des négociations.

  • Dispositions réglementaires

    Lorsque les lois des pays où les produits sont vendus font directement référence aux industries textile et vestimentaire, nous faisons pression pour que les droits humains et les droits des travailleurs et travailleuses dans les pays de production soient pris en considération. Nous demandons des règles contraignantes pour que les entreprises respectent les droits humains. Pour ce qui est des marchés publics (achats de la Confédération, des cantons et des communes), il est possible de rendre les lois plus contraignantes et plus durables, tant sur le plan social qu’écologique. La CCC s’intéresse aussi aux achats effectués au niveau de l’UE.