Chemin de navigation

  • Le Protocole de Nagoya doit être ratifié et appliqué de manière conséquente par l’Europe et la Suisse.
  • Des mesures nationales doivent empêcher l’utilisation illégale de ressources génétiques sans partage des bénéfices.
  • Les règles du Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture de la FAO doivent être reformulées afin qu’une partie des avantages revienne aux pays d’origine, ce qui favoriserait la conservation et l'utilisation durable de la biodiversité agricole.
  • L'utilisation durable de la biodiversité agricole ne doit pas être restreinte par des brevets et des certificats d'obtention végétale (COV).