Négoce de matières premières agricoles

Un secteur à haut risque

La Suisse joue un rôle central dans le négoce de matières premières agricoles: plusieurs géants du secteur y ont leur siège ou y opèrent. Sur le marché mondial, une poignée de sociétés contrôle toutes les étapes, de la production à la transformation, en passant par le négoce. Elles ont donc une grande influence sur les conditions de production, et une part de responsabilité dans les abus qui gangrènent le secteur. La Suisse a de ce fait une responsabilité particulière: elle doit s'assurer que ses négociants respectent les droits humains dans l'ensemble de leur activités, en régulant enfin ce secteur à haut risque.

Enquêtes

Par un travail d'enquête et de plaidoyer, Public Eye porte un regard critique sur l'opacité de la place suisse de négoce et sur les pratiques des firmes qui ont leur siège ici. Autrefois purs négociants, ces sociétés ont de plus en plus d'influence sur la production des matières premières agricoles, et ont de ce fait une part de responsabilité face aux nombreux cas de violations des droits humains qui défraient la chronique.

Dossiers annexes

Soutenez notre travail Enquêtes, plaidoyer et campagnes pour réguler le négoce des matières premières