Plus de 20 000 personnes demandent que la Suisse s’engage en faveur d’un accès universel aux vaccins contre le Covid-19

Pour faire écho aux négociations de l’OMC concernant la dérogation à la propriété intellectuelle qui reprennent aujourd’hui, Public Eye et Amnesty International remettent leur pétition «Pour une Suisse solidaire dans la lutte contre la pandémie» au conseiller fédéral Guy Parmelin et au Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche. Plus de 20'000 personnes demandent à la Suisse de s’engager sans tarder en faveur d’un accès universel aux vaccins contre le COVID-19.
© Amnesty Schweiz

De très nombreux pays n’ont toujours pas accès aux vaccins contre le Covid-19, dont les brevets sont aux mains d’une poignée de groupes pharmaceutiques. Près de 90% des vaccins administrés dans le monde l’ont été dans les pays du G20, tandis que les pays les plus pauvres n’ont reçu que 0,3% des vaccins disponibles.

«Pour répondre rapidement aux besoins immunitaires que pourraient poser les nouveaux variants, il faut encourager l’accès universel aux vaccins contre le Covid-19. Nous ne serons en sécurité que lorsque tout le monde aura accès aux traitements et aux vaccins contre le Covid-19», souligne Pablo Cruchon, responsable de campagne à Amnesty International Suisse. «Notre pays abrite des entreprises pharmaceutiques qui produisent des tests, certains composants de vaccins ainsi que des traitements destinés à juguler le Covid-19. La Suisse est donc en position de force pour faciliter un large accès aux soins par la voie multilatérale.»

«Alors que le gouvernement des États-Unis, plusieurs pays européens et une majorité de la population suisse ont annoncé leur soutien à la levée des droits de propriété intellectuelle sur les moyens de lutte contre le Covid-19, la position de blocage idéologique de notre gouvernement n’est plus défendable. Il est temps que nos autorités fassent passer la santé de chacune et chacun avant les profits des pharmas», souligne Patrick Durisch, expert politique santé à Public Eye.

Comme le demande la pétition déposée aujourd’hui, la Suisse doit se joindre sans tarder aux efforts déployés au niveau international pour sauver d’innombrables vies dans le monde en soutenant la levée temporaire de la protection de la propriété intellectuelle pour les traitements, tests et vaccins contre le Covid-19. Cette dérogation permettrait de faciliter leur production par de nouveaux fabricants, notamment dans les pays du Sud. La Suisse doit en outre s’engager pour une adhésion des entreprises pharmaceutiques suisses à la plateforme de partage des connaissances de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et rendre public les contrats de commandes de vaccins payés avec l’argent des contribuables.

«La santé est un droit et des vies en dépendent. Nous ne pouvons accepter que des personnes meurent chaque jour au nom d’égoïsmes nationaux et de l’intérêt de profits privés. Les États qui abritent les groupes pharmaceutiques détenteurs des brevets sur les vaccins anti-Covid-19 doivent activement soutenir des mécanismes internationaux pour garantir la possibilité à tous les pays de protéger leur population», conclut Pablo Cruchon.

Des photos de l’action sont à disposition des médias ici.

Plus d’informations auprès de:

Patrick Durisch, programme santé, +41 21 620 03 06, [email protected]

Géraldine Viret, responsable médias, +41 78 768 56 92, [email protected]