Chemin de navigation

Retour à la page principale

Ilisu: l'UBS se retire enfin du projet de barrage

le 27 février 2002

Zürich, 27.02.2002 - La Déclaration de Berne salue le retrait de l'UBS de son mandat de conseil pour la construction du barrage d'Ilisu en Turquie. L'UBS a communiqué le 27 février 2002, qu'elle va cesser le mandat qu'elle exerce depuis 1997 auprès des entreprises impliquées pour le conseil, la structure et l'arrangement du financement. Elle a admis que jusqu'à maintenant, aucune fixation définitive des mesures d'accompagnement pour endiguer les conséquences sociales et écologiques du projet n'a eu lieu.

La plus importante banque suisse satisfait ainsi aux demandes de la Déclaration de Berne, qui critique depuis plusieurs années déjà les graves conséquences écologiques du projet de barrage hydro-électrique et dénonce l'atteinte aux droits humains qu'il représente.

Cependant, le retrait de l'UBS arrive très tard. Depuis la publication de l'étude officielle d'impact environnemental et social en juin 2001, il est très clair que le barrage ne répond pas aux standards courants. Le retrait de l'UBS ne représente pas à lui seul un abandon du projet, mais il provoque un report important du lancement de sa construction. Les entreprises restantes doivent à présent trouver une nouvelle banque pour coordonner le programme financier du projet.

Ceci semble être difficile, compte tenu de la grave crise financière et économique que traverse la Turquie, qui présente un "risque pays" élevé pour les banques. C'est la raison pour laquelle le projet n'est pas pour l'instant une priorité pour la garantie suisse de risques à l'exportation. Avec ce retrait de l'UBS, la Déclaration de Berne se voit confortée dans sa critique sévère du projet de barrage hydro-électrique d'Ilisu.

Retour à la page principale