Chemin de navigation

Shop

Portrait de la ROHMA

La Suisse est l’une des principales places mondiales du négoce des matières premières. A ce titre, elle porte une responsabilité particulière. Des mesures volontaires des sociétés ne suffisent pas à s’assurer de leurs bonnes pratiques.

Ce portrait décrit l’Autorité de surveillance des marchés de matières premières (abrégée ROHMA, d’après son nom en allemand). Il s'agit d'une «autorité» fictive née du souhait de la DB (aujourd'hui Public Eye) de voir la Suisse prendre rapidement des mesures efficaces pour lutter contre la « malédiction des matières premières ». Si cette autorité n’existe pour l’instant que dans les rêves de l’équipe de la DB (Public Eye), les pistes de solutions présentées sont à prendre au sérieux.

Montant fr. 0.00