Chemin de navigation

Les arrangements douteux du négociant suisse Philia au Congo

Publié en mars 2015, cette enquête inédite de Public Eye (anciennement Déclaration de Berne) révèle comment le négociant suisse Philia profite d’avantages indus au détriment de la raffinerie publique congolaise, la Coraf, administrée par le fils du président, le très notoirement corrompu Denis Christel Sassou Nguesso. Dépourvue de référence dans l’univers opaque du négoce, Philia a obtenu de « Kiki », sans appel d’offre et à des conditions douteuses, un contrat exclusif pour l’exportation de produits pétroliers.

Rapport d’enquête publié en mars 2015 par Public Eye (anciennement Déclaration de Berne) Un contrat raffiné: les arrangements douteux du négociant suisse Philia au Congo


Cette affaire est emblématique des problèmes qui gangrènent le secteur des matières premières, en premier lieu les risques de détournement de la rente aux dépens de la population des pays producteurs.

En savoir plus :

Suite au rapport :

A COMMANDER

« Agir ici pour un monde plus juste »

Regarder là où d’autres préféreraient que leurs activités restent dans l’ombre, dénoncer les méfaits et proposer des mesures concrètes pour y remédier : c’est la mission que se donne Public Eye. Vous pouvez nous aider à poursuivre notre travail d’enquête en toute indépendance : soutenez par un don notre travail pour un monde plus juste. Merci !