Chemin de navigation

Agir avec nous

En tant que consommateurs et consommatrices et citoyens et citoyennes, il y a de nombreuses possibilités pour s’élever contre les conditions qui ont cours dans l’industrie de la mode. Voici quelques idées pour vous permettre d’agir.

Faites vos achats en pleine conscience

  • Pour vos achats, préférez les entreprises qui s’engagent à verser un salaire vital et qui prouvent qu’elles œuvrent véritablement pour l’amélioration les conditions de travail dans toute la chaîne d’approvisionnement.
  • Remettez en question le principe largement répandu du « prêt à jeter »: privilégiez les produits de bonne qualité et faciles à combiner (les articles dits basiques ou classiques).
  • Trouvez-vous des vêtements durables qui vous plaisent.
  • Décidez en pleine conscience de ce qu’il vous faut et à quelle fréquence vous allez faire des achats: ne vous laissez pas mener par le bout du nez par des modes éphémères. Vous pouvez par exemple faire une liste de ce qu’il vous faut en faisant l’inventaire de ce qui se trouve dans vos placards, une ou deux fois par an.
  • Renoncez aux « bonnes affaires » pas chères: les articles bradés ne sont souvent pas des invendus, mais ils sont dans bien des cas produits exprès pour les « soldes ».
  • Pour les vêtements et les textiles en coton, préférez les articles en coton équitable ou issu de l’agriculture biologique.
  • Ne vous laissez pas tromper par les labels: à l’heure actuelle, aucun label ne peut garantir des conditions de travail équitables et le versement de salaires vitaux. Les labels donnent des indications sur les matières premières utilisées (p. ex. coton biologique), sur les produits toxiques utilisés (p. ex. Oeko-Tex 100) ou sur des normes environnementales (p. ex. Ecolabel UE). En règle générale, les labels pour lesquels les contrôles sont effectués par des organes indépendants sont plus crédibles que les labels des entreprises. Vous trouverez plus d'informations à ce sujet dans notre guide des labels (PDF, 5.3 MB).

Portez vos vêtements de manière responsable

  • Portez vos vêtements pendant longtemps – les textiles ne sont pas des biens jetables. La production d’un T-Shirt, même s’il est vendu bon marché, nécessite des ressources naturelles et du travail.
  • Lorsque vous faites la lessive, choisissez un programme doux et lavez à basse température. Evitez de passer vos vêtements à la machine après ne les voir mis qu’une seule fois: les faire aérer peut suffire.
  • Renoncez à utiliser le sèche-linge – par respect pour l’environnement et pour vos vêtements.

Engagez-vous

  • Partagez vos connaissances et vos expériences. Racontez à vos amis, à votre famille et à vos collègues ce que vous savez sur les dures conditions de travail dans la production des vêtements.
  • Sensibilisez votre entourage aux revendications de la Campagne Clean Clothes
  • Dans les magasins, posez des questions sur les conditions de production et dites que cela vous importe. Cherchez aussi à obtenir des informations sur les conditions de production et sur l’engagement des entreprises par d’autres moyens (sites Internet, courriel, lettre, téléphone).
  • Participez aux appels urgents ainsi qu’aux campagnes de la CCC, et faites-les connaître autour de vous.
  • Sortez des sentiers battus et faites preuve d’originalité: aller fouiner dans les magasins de seconde-main, mettez-vous à l’ouvrage à la machine à coudre ou apprenez à tricoter.
  • Organisez dans votre ville ou dans votre cercle d’amis une bourse aux vêtements et renouvelez ainsi votre garde-robe de manière non conventionnelle.

Devenez actif au niveau politique

  • Exigez plus de transparence dans la politique d’approvisionnement de votre commune (en général et pour les vêtements professionnels en particulier).
  • Si vous portez des vêtements professionnels: demandez où ces vêtements ont été produits et si, dans la production, les droits du travail et les normes environnementales ont été respectées.
  • Engagez-vous pour un approvisionnement durable du point de vue social et environnemental dans votre commune. La commune devrait par exemple adopter une politique d’approvisionnement qui mentionne la durabilité aux niveaux social (normes fondamentales du travail de l’OIT, réduction du temps de travail et salaire vital), écologique et économique.

Enfin:

Ne vous fixez pas des objectifs trop ambitieux pour commencer – aujourd’hui, il est presque impossible d’avoir une garde-robe irréprochable. Donnez-vous des buts raisonnables, que vous pourrez atteindre, et engagez-vous sur le long terme et de manière conséquente. Renoncer de manière pure et simple à consommer ou boycotter certains articles ne rend pas service aux couturières dans les usines! Il est plus judicieux de faire des choix de consommation en toute connaissance de cause et de faire entendre ses revendications auprès des entreprises: pour des vêtements qui font plaisir, sans exploiter personne.