Chemin de navigation

Soupçons de corruption en Guinée, enquête à Genève (2013)

Toutes les personnes clés du Beny Steinmetz Group (BSG), qui fait l’objet d’une enquête pour corruption en Guinée, résident sur les bords du Léman ou en France voisine. En 2013, Public Eye (anciennement Déclaration de Berne) a révélé comment le milliardaire israélien, dont la fortune représente trois à six fois le budget de la Guinée, a tissé une toile extrêmement complexe, qu’il dirige depuis Genève. Cette structure sophistiquée lui permet de diluer ses responsabilités juridiques et d’optimiser sa fiscalité. L’organigramme reconstitué par Public Eye illustre les difficultés extraordinaires auxquelles les juges doivent faire face lorsqu’ils enquêtent sur de tels groupes.

L’organigramme reconstitué par la Déclaration de Berne (aujourd’hui Public Eye).

En savoir plus :

« Agir ici pour un monde plus juste »

Regarder là où d’autres préféreraient que leurs activités restent dans l’ombre, dénoncer les méfaits et proposer des mesures concrètes pour y remédier : c’est la mission que se donne Public Eye. Vous pouvez nous aider à poursuivre notre travail d’enquête en toute indépendance : soutenez par un don notre travail pour un monde plus juste. Merci !